19 façons d’acheter des bitcoins au Canada en 2024

Par Arthur Dubois | Publié le 26 juil. 2023

Where-to-buy-bitcoin-in-canada-2021
Share with FacebookShare with FacebookShare with TwitterShare with TwitterShare with Twitter

    Les cryptomonnaies sont désormais des produits d’investissement courants, au même titre que les actions, les devises étrangères et les fonds négociés en bourse (FNB). Cette classe d’actifs gagne en popularité, à tel point que 3 Canadiens sur 10 possèdent aujourd’hui des cryptomonnaies. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le bitcoin, une cryptomonnaie qui valait moins d’un cent lors de son lancement en 2009, coûte 54 000 dollars canadiens. Voici donc 19 façons d’investir dans le bitcoin.

    Quelles méthodes de paiement puis-je utiliser pour acheter des bitcoins ?

    Le Canada ne manque pas d’endroits où acheter des bitcoins ou de moyens de paiement. Cependant, il est important de noter que la disponibilité des méthodes de paiement peut varier en fonction de la bourse que vous utilisez et de votre emplacement. Veillez à examiner attentivement les options de paiement disponibles sur la bourse avant d’en choisir une.

    Voici les méthodes de paiement les plus populaires pour acheter des bitcoins au Canada :

    Virement bancaire/télégramme

    La plupart des bourses de crypto-monnaies au Canada vous permettent d’acheter des bitcoins par virement bancaire. Pour ce faire, vous devrez soit lier votre compte bancaire à la bourse et initier un transfert de votre compte bancaire à la bourse. Ou bien vous devrez demander à votre institution bancaire d’effectuer un virement bancaire.

    Interac

    Là encore, la plupart des bourses vous permettent d’acheter des bitcoins par transfert électronique. En fait, c’est l’un des moyens les plus populaires pour approvisionner votre compte, car il est rapide et gratuit ou peu coûteux. Pour ce faire, vous devez envoyer de l’argent de votre compte bancaire vers votre compte sur la plateforme d’échange.

    Carte de crédit/débit

    De nombreuses plateformes d’échange vous permettent également d’acheter des bitcoins avec une carte de crédit ou de débit. Gardez à l’esprit que l’utilisation d’une carte de crédit ou de débit pour acheter des bitcoins peut entraîner des frais supplémentaires.

    Argent liquide

    Vous pouvez également acheter des bitcoins en espèces à un distributeur automatique de bitcoins ou auprès d’une personne que vous connaissez et qui possède déjà des bitcoins.

    Bourses de cryptomonnaies centralisées (CEX) et moyens d’acheter des bitcoins

    Il existe de nombreuses bourses de crypto-monnaies centralisées offrant la possibilité d’acheter et de vendre des bitcoins. Les bourses de crypto-monnaies centralisées vous permettent d’acheter vos crypto-monnaies directement depuis la plateforme, et la plupart d’entre elles transfèrent par défaut vos crypto-monnaies vers un portefeuille de crypto-monnaies lié à votre compte.

    Décidez comment stocker vos crypto-monnaies

    Si vous préférez stocker vous-même vos crypto-monnaies, ne vous inquiétez pas. La plupart des bourses de crypto-monnaies au Canada vous permettent de transférer vos bitcoins vers un portefeuille externe. Malgré cela, certains puristes considèrent que ces plateformes sont plus vulnérables à la fraude, car les clients confient leurs avoirs en bitcoins à la bourse.

    Tenez compte des frais

    Lorsque vous comparez différentes bourses de crypto-monnaies, vous devez prêter attention aux frais que vous payez. Ces frais se présentent généralement sous deux formes. La première forme de frais est la commission de transaction, qui correspond à un pourcentage appliqué à chaque transaction. Le second type de frais est appelé “spread”, c’est-à-dire la différence entre le prix réel du bitcoin et le prix proposé aux acheteurs et aux vendeurs par chaque plateforme.

    Ainsi, toutes les bourses facturent des frais. En effet, même les bourses de crypto-monnaies qui prétendent ne pas prélever de frais réalisent des bénéfices en manipulant les prix d’achat et de vente des crypto-monnaies qu’elles cotent par rapport aux prix du marché. Elles augmentent le prix d’achat et diminuent le prix de vente. Les bourses empochent un pourcentage de chaque transaction correspondant à la différence entre le prix réel et celui proposé par la plateforme.

    Voici donc les principaux échanges centralisés de crypto-monnaies disponibles au Canada :

    1. Bitbuy

    [Offer productType=”CryptoExchange” api_id=”61a0001c149d52071313dfba” id=”167412″]

    Cet échange de crypto-monnaies canadien vous permet d’acheter du bitcoin et environ 25 autres crypto-monnaies, y compris l’éther, le litecoin et le dogecoin. Les frais de Bitbuy sont échelonnés en fonction de votre volume d’échange au cours des 90 derniers jours et varient de 0,10 % à 1,5 % des transactions d’achat et de vente.

    Bitbuy dispose de limites d’achat et de vente très élevées et est en mesure de traiter des transactions importantes grâce à son service de négociation de gré à gré (OTC). Vous pouvez facilement acheter des bitcoins en approvisionnant votre compte Bitbuy par virement Interac, virement bancaire ou en transférant vos avoirs en cryptomonnaies d’un autre portefeuille.

    2. MyBTC.ca

    L’échange de crypto-monnaies canadien MyBTC.ca n’est pas tant une plateforme d’échange qu’un distributeur automatique de bitcoins en ligne. En effet, contrairement aux autres bourses de crypto-monnaies canadiennes, MyBTC.ca ne permet d’acheter que deux crypto-monnaies : Bitcoin et Ethereum. De plus, la bourse ne propose pas de portefeuille de crypto-monnaies. Lorsque vous achetez du Bitcoin et de l’Ethereum sur cet échange, il est immédiatement transféré vers votre propre portefeuille externe.

    La plateforme se distingue également en proposant un grand nombre de méthodes de paiement, notamment les virements électroniques Interac, les cartes de crédit, et même de l’argent liquide en achetant des coupons Flexepin, qui sont offerts dans plus de 4 000 points de vente au Canada. Cette plateforme est donc principalement utilisée par les investisseurs qui souhaitent acheter des bitcoins pour les échanger sur des plateformes qui ne prennent pas en charge les transactions en dollars canadiens. MyBTC.ca ne prélève pas de frais de transaction sur les ordres d’achat de bitcoins supérieurs à 350 $, mais facture des frais de dépôt assez élevés, allant de 7,75 % pour les transferts Interac à 9,75 % pour les paiements par carte de crédit.

    Lorsque vous achetez ou vendez de la crypto sur MyBTC.ca, vous pouvez avoir à payer des frais d’ordre qui peuvent aller de 3,50 $ à 4,95 % de la transaction en fonction de la taille de votre transaction et si elle se fait sur le réseau Bitcoin ou Ethereum.

    Receive $15 (+ a FREE MyBTC.ca Black Visa Prepaid Card) when you sign up by clicking on the link below and verifying your identity with MyBTC.ca.

    Open an account with MyBTC.ca

    3. Shakepay

    Shakepay est une application mobile d’échange de crypto-monnaies qui ne propose que deux crypto-monnaies : Bitcoin et Ethereum. La bourse de crypto-monnaies ne facture pas de frais de dépôt ou de retrait, ni même de frais de transaction. Shakepay offre quelques moyens d’acheter des bitcoins via le virement Interac, le virement bancaire, le transfert de bitcoins et d’ethereum à partir d’un autre portefeuille, et même la réception de fonds canadiens d’autres utilisateurs de Shakepay.

    Bien sûr, rien n’est gratuit dans la vie et Shakepay n’est pas l’exception qui confirme la règle. En fait, comme la plupart des bourses, Shakepay génère des revenus en majorant le prix d’achat des crypto-monnaies d’environ 1 %, ce que l’on appelle le spread.

    Open a new account through the link below, buy at least $100 worth of cryptocurrencies and get a $30 discount.

    Open an account with Shakepay

    4. Netcoins

    Lancé en 2014 à Vancouver, Netcoins est l’un des plus anciens échanges de crypto-monnaies canadiens. Cette plateforme est l’un des moyens les plus faciles d’acheter du bitcoin ainsi que 35 autres crypto-monnaies. Netcoins ne prélève pas de frais de dépôt ou de retrait sur les virements électroniques Interac, les dépôts par virement bancaire supérieurs à 3 000 $ CAD et 2 000 $ USD, ou les retraits par virement bancaire supérieurs à 25 000 $ CAD et 6 000 $ USD.

    Les transferts de crypto-monnaie entrants sont gratuits, mais des frais de réseau vous seront facturés lorsque vous transférez des crypto-monnaies hors de la plateforme Netcoins. Netcoins prélève également 0,5 % sur chaque transaction de crypto-monnaie, en plus de la majoration du prix de vente des crypto-monnaies, qui est d’environ 1 %.

    Open a new account with Netcoins using the link below and receive $10 back when you buy or sell at least $100 in crypto.

    Open an account with Netcoins

    5. NDAX.io

    [Offer productType=”CryptoExchange” api_id=”61aa6bc061d159113850f74a” id=”166820″]

    DAX.IO est un échange de crypto-monnaies canadien qui permet aux Canadiens d’acheter et de vendre des bitcoins, ainsi que 33 autres pièces, rapidement et facilement dans un environnement sûr et réglementé. Les traders paieront 0,20 % pour l’achat et la vente, et c’est tout. Il n’y a pas de frais pour approvisionner votre compte en dollars canadiens par virement Interac, virement bancaire ou traite bancaire. Tous les retraits sont facturés à un taux fixe de 4,99 $.

    Ce qui distingue NDAX, c’est sa position en matière de sûreté et de sécurité. Il dispose d’un système de sécurité multi-signature pour son hot wallet et stocke la plupart des actifs de ses clients dans des cold wallets hors ligne dont l’accès nécessite également des multi-signatures. La NDAX est également enregistrée auprès du Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) et de Revenu Québec en tant qu’entreprise de transfert de fonds ou de vente de titres négociables. La bourse se conforme à la loi sur le financement du terrorisme (PCMLTFA) et à d’autres lois et réglementations applicables, et dispose de polices d’assurance pouvant couvrir les fraudes.

    6. VirgoCX

    VirgoCX est une autre bourse de crypto-monnaies réglementée au Canada où vous pouvez acheter et vendre des bitcoins. Cependant, la plateforme se distingue en proposant plusieurs crypto-monnaies liées au métavers, ainsi qu’une place de marché pour l’achat et la vente de NFT.

    La plateforme facture un spread sur les transactions de crypto-monnaies allant de 0,5 % à 2,5 % en fonction des pièces que vous négociez. Vous pouvez déposer gratuitement des dollars canadiens sur votre compte par virement électronique Interac, virement bancaire ou paiement de facture, tandis que le financement par carte de débit vous coûtera 2,99 % ou 1,00 $, le montant le plus élevé étant retenu. Les retraits sont gratuits par transfert électronique et virement bancaire. VirgoCX dispose d’un excellent programme de parrainage ainsi que d’un support pour le trading de détail et le trading institutionnel.

    7. Wealthsimple Trade

    [Offer productType=”BrokerageAccount” api_id=”5f53d2134d1911503113cafa” id=”174398″]

    Wealthsimple Trade, qui englobe Wealthsimple Crypto, est l’application mobile de courtage en ligne et d’échange de crypto-monnaies du géant canadien de l’investissement en ligne Wealthsimple. Contrairement à d’autres bourses de crypto-monnaies canadiennes, Wealthsimple Trade vous permet d’acheter des actions et une sélection de 53 crypto-monnaies, dont le bitcoin.

    La bourse ne facture pas de frais de négociation, mais prélève des frais opérationnels allant de 1 à 2 % sur toutes les transactions de crypto-monnaies. Parmi les pièces listées sur Wealthsimple Trade, 42 d’entre elles peuvent être transférées de la plateforme vers votre propre portefeuille privé.

    Bourses de cryptomonnaies décentralisées (DEX)

    Les bourses de crypto-monnaies décentralisées, également connues sous le nom de plateformes peer-to-peer ou P2P, vous permettent d’acheter et de vendre des bitcoins à d’autres utilisateurs, sans que la bourse ne soit impliquée dans la transaction. Ces bourses de crypto-monnaies sont comme l’eBay des crypto-monnaies. Étant donné que les opérateurs n’ont pas accès à l’argent ou aux crypto-monnaies de leurs clients, leurs utilisateurs affirment que le risque de fraude est moindre.

    Toutefois, un utilisateur novice dans le monde des crypto-monnaies peut être victime d’une escroquerie de la part d’un autre utilisateur d’une bourse décentralisée, étant donné que bon nombre de ces plateformes prennent en charge les échanges. Néanmoins, pour les traders expérimentés, il est possible de négocier sans grand risque, car ces bourses de crypto-monnaies fournissent à leurs utilisateurs un système de dépôt fiduciaire, où les crypto-monnaies et l’argent sont déposés en attendant que la transaction soit terminée. Une autre caractéristique des bourses décentralisées est que les vendeurs peuvent choisir le mode de paiement. Les places de marché P2P offrent aux utilisateurs une plus grande flexibilité en matière de paiement.

    8. Binance P2P

    Note : Binance n’est plus disponible au Canada.

    Le géant des crypto-monnaies Binance est surtout connu pour sa bourse centralisée du même nom. Cependant, il exploite également une bourse de crypto-monnaies décentralisée, Binance P2P, où des centaines de crypto-monnaies, y compris le bitcoin, sont échangées sans payer de frais, ce qui en fait une option moins chère que l’échange sur Binance, où les frais de transaction sont souvent inférieurs à 0,1 %.

    9. LocalCryptos

    Lancée en 2017 sous le nom de LocalEthereum, la bourse P2P s’est rebaptisée LocalCryptos en 2019, pour refléter le fait que le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), le Litecoin (LTC), le Dash et le Bitcoin Cash (BCH) y sont échangés. Il s’agit toutefois d’une offre de crypto-monnaies plus limitée que celle de la plupart de ses concurrents. Ses frais sont de 0,25 % pour les vendeurs et de 0,75 % pour les acheteurs.

    10. Paxful

    La bourse de crypto-monnaies Paxful se distingue principalement par les 350 méthodes de paiement qu’elle prend en charge. Au Canada, les gens achètent des bitcoins sur Paxful via les virements électroniques Interac, PayPal ou les virements bancaires. Cependant, sur cette bourse, vous ne pouvez acheter et vendre que trois crypto-monnaies : Bitcoin (BTC), USD Coin (USDC) et Tether (USDT). La plateforme facture aux vendeurs des frais de transaction pouvant aller jusqu’à 2 %.

    FNB de Bitcoin

    Plusieurs FNB exposés au bitcoin ou au marché des crypto-monnaies en général sont disponibles auprès d’un courtier en ligne canadien. En achetant un FNB exposé au bitcoin, vous ne devenez propriétaire d’aucun bitcoin, mais vous devenez propriétaire d’un produit d’investissement qui détient des bitcoins ou des intérêts dans des entreprises liées au bitcoin.

    L’inconvénient de passer par un FNB pour investir dans le bitcoin est que vous devrez payer des frais de gestion annuels, ce qui n’est pas le cas lorsque vous achetez directement des bitcoins. Néanmoins, l’avantage des FNB exposés au bitcoin est qu’ils peuvent être détenus dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), contrairement au bitcoin. Voici quelques FNB exposés au bitcoin qui méritent d’être mentionnés :

    11. FNB Amplify Transformational Data Sharing (BLOK)

    Cet FNB américain ne détient pas de bitcoin dans son portefeuille mais possède des participations dans des entreprises qui ont investi de manière significative dans la monnaie, comme Block (anciennement connu sous le nom de Square) et MicroStrategy. Il investit également dans des sociétés dont la technologie est essentielle au bon fonctionnement de l’écosystème des crypto-monnaies, comme NVIDIA, dont les processeurs sont indispensables au minage du bitcoin. Le ratio des frais de gestion de cet ETF est de 0,71 %.

    12. FNB Purpose Bitcoin (BTCC)

    Le Purpose Bitcoin ETF est le premier ETF détenant des bitcoins à être lancé. Il a démarré en février 2021. Acheter cet ETF équivaut à acheter des bitcoins. Cependant, il faut garder à l’esprit que le ratio des frais de gestion de cet ETF, qui est de 1 %, est assez élevé.

    13. FNB CI Galaxy Bitcoin (BTCX)

    Le CI Galaxy Bitcoin ETF, un autre ETF canadien, a commencé à être négocié sur le TSX en mars 2021, juste un mois après le lancement du PurpCI Galaxy Bitcoin ETF, un autre ETF canadien, a commencé à être négocié sur le TSX en mars 2021, juste un mois après le lancement du Purpose ETF. Comme son concurrent Purpose, le CI Galaxy Bitcoin ETF achète des bitcoins.

    Cependant, ce FNB se distingue par un ratio des frais de gestion (RFG) beaucoup plus raisonnable de 0,83 %. Comme son concurrent Purpose, le CI Galaxy Bitcoin ETF achète des bitcoins. Cependant, ce FNB se distingue par un ratio des frais de gestion beaucoup plus raisonnable de 0,4 %.

    Fonds de crypto gérés activement

    Les fonds de cryptomonnaies gérés activement sont un autre moyen d’investir dans le bitcoin. Comme leur nom l’indique, ces fonds sont gérés activement, ce qui signifie que leur composition est susceptible de changer au fil du temps, en fonction des conditions du marché.

    Les gestionnaires de ces fonds peuvent décider de vendre une partie de leurs bitcoins lorsqu’ils estiment que la crypto-monnaie doit subir une correction, investir dans d’autres cryptomonnaies ou conserver une partie de leur capital en dollars afin d’être prêts à saisir de futures opportunités sur le marché des crypto-monnaies.

    Bien entendu, comme la gestion de ces fonds demande plus de travail que celle d’un FNB dont la composition ne change jamais, leurs frais tendent à être plus élevés. Voici deux fonds crypto activement gérés :

    14. Fonds Rivemont Crypto

    Le Rivemont Crypto Fund, lancé en 2017, est le premier fonds crypto activement géré au Canada et le seul de ce type dans le pays. Le fonds détient du bitcoin mais aussi de l’ethereum et des dollars canadiens.

    Le fonds prélève des frais comparables à ceux des hedge funds et des fonds de capital-risque : 2 % sur les actifs sous gestion et 20 % sur les rendements. Concrètement, si le fonds ne fait aucun rendement, voire un rendement négatif, les clients paieront chaque année 2 % des actifs investis dans le fonds.

    En revanche, si le fonds réalise un rendement, une commission de 20 % s’applique sur les rendements générés par le fonds chaque année, en plus de la commission de 2 % sur les actifs sous gestion. L’investissement minimum pour devenir client chez Rivemont est de 150 000 $, mais il n’est pas nécessaire d’investir ces 150 000 $ entièrement dans le fonds crypto de la firme.

    15. Fonds Pantera Liquid Token

    Le Pantera Liquid Token Fund est un fonds américain de crypto-monnaies géré activement qui négocie plusieurs crypto-monnaies. Comme son nom l’indique, le fonds se spécialise dans les crypto-monnaies qui génèrent un volume d’échange suffisant pour offrir un bon niveau de liquidité, ce qui signifie qu’il est facile d’acheter ou de vendre de grandes quantités de ces crypto-monnaies.

    Les frais facturés aux investisseurs de ce fonds sont similaires à ceux du fonds Rivemont Crypto, à savoir 2 % sur les actifs sous gestion et 20 % sur les rendements. L’investissement minimum pour ce fonds est de 100 000 dollars.

    Les sociétés de minage de bitcoins cotées en bourse

    Lorsqu’un bitcoin change de main, la transaction est enregistrée dans un grand livre comptable décentralisé appelé blockchain. Ce n’est pas un comptable qui enregistre la transaction sur la blockchain. En effet, la blockchain est régie par des algorithmes. Or, ces algorithmes doivent être exécutés par des ordinateurs, et c’est là qu’intervient le rôle des mineurs de bitcoins, qui mettent leurs puissants ordinateurs à la disposition du réseau bitcoin afin de recevoir des bitcoins en échange de leur service.

    Il y a dix ans, il était possible d’installer un logiciel sur son ordinateur et de miner des bitcoins. Aujourd’hui, cependant, pour avoir une chance de miner des bitcoins, il faut non seulement acheter des ordinateurs spécialisés, mais aussi en posséder un grand nombre pour avoir une chance de se voir attribuer des bitcoins. En bref, ce ne sont plus des particuliers qui minent des bitcoins, mais des sociétés minières d’un nouveau genre, dont les mines sont des centres de données.

    Plusieurs sociétés spécialisées dans le minage de crypto-monnaies sont cotées en bourse. Ainsi, comme la valeur des actions de ces sociétés est corrélée au prix des crypto-monnaies qu’elles minent, investir dans ces sociétés via un courtier en ligne permet de s’exposer indirectement au marché des crypto-monnaies. C’est le même principe qu’un investisseur qui choisirait d’investir dans des sociétés d’extraction d’or plutôt que d’investir directement dans l’or. Voici quelques-unes de ces sociétés cotées en bourse.

    16. Bitfarms (BITF)

    Fondée en 2017, Bitfarms est une entreprise de minage de bitcoins qui exploite cinq centres de données au Québec et un dans l’État de Washington aux États-Unis. L’entreprise tire son avantage concurrentiel des faibles prix de l’électricité au Québec.

    En effet, l’un des coûts les plus importants du minage de bitcoins est l’électricité, car les ordinateurs spécialisés nécessaires à cette activité sont très énergivores. L’entreprise est cotée à la Bourse de croissance TSX (TSX-V) et au NASDAQ et a une capitalisation boursière de 814 millions de dollars.

    17. HIVE Blockchain Technologies (HIVE)

    Hive est une société canadienne de minage de Bitcoin et d’Ethereum qui, comme Bitfarms, a démarré en 2017. L’entreprise exploite un centre de données au Québec, deux en Islande et trois en Suède. Les emplacements choisis par Hive pour ses “mines” de crypto-monnaies lui permettent d’économiser de l’électricité, car les climats froids permettent à l’entreprise de consommer moins d’énergie.

    In fact, a significant portion of a cryptocurrency miner’s electricity expenses come from the cooling system installed in these data centers, without which the expensive computer equipment would melt or catch fire. The colder the climate, the lower the cooling bill. Hive, which has a market cap of $1 billion, trades on the TSX Venture Exchange (TSX-V), NASDAQ and the Frankfurt Stock Exchange (FSE). 

    En fait, une part importante des dépenses d’électricité d’un mineur de crypto-monnaie provient du système de refroidissement installé dans ces centres de données, sans lequel l’équipement informatique coûteux fondrait ou prendrait feu. Plus le climat est froid, moins la facture de refroidissement est élevée. Hive, dont la capitalisation boursière s’élève à 1 milliard de dollars, est cotée à la Bourse de croissance TSX (TSX-V), au NASDAQ et à la Bourse de Francfort (FSE).

    18. Riot Blockchain (RIOT)

    Riot Blockchain a démarré en 2017, mais la société a une histoire mouvementée, connue à l’origine sous le nom de Bioptix et opérant dans l’espace biotechnologique. Après avoir adopté le nom de Riot Blockchain en octobre 2017 et annoncé son intention de se tourner vers les crypto-monnaies, le cours de son action est rapidement passé de 8 à 38 dollars, avant de s’effondrer par la suite. Ce virage suspect a conduit à une enquête de la Securities Exchange Commission (SEC), le gendarme américain des marchés financiers. Elle a toutefois conclu que le changement de nom de l’entreprise ne constituait pas une fraude.

    À l’origine, la société souhaitait lancer une banque en ligne et une bourse de crypto-monnaies et a investi dans plusieurs start-ups spécialisées dans les crypto-monnaies, dont la bourse de crypto-monnaies canadienne Coinsquare. Cependant, sa mission s’est recentrée autour du minage de bitcoins en 2019 et elle exploite désormais des centres de données dans l’État de New York et au Texas. L’entreprise est cotée au NASDAQ et sa valorisation boursière s’élève à 1,9 milliard de dollars américains.

    19. Marathon Digital Holdings (MARA)

    Fondée en 2010 sous le nom de Marathon Patent Group, cette société américaine était à l’origine spécialisée dans l’évaluation de la propriété intellectuelle. Ces sociétés, familièrement appelées “patent trolls”, achètent des brevets et génèrent de l’argent en poursuivant les entreprises dont la technologie enfreint leurs brevets. Ce n’est qu’en 2021 que la société s’est tournée vers les crypto-monnaies et a commencé à acheter du matériel de minage de bitcoins et de crypto-monnaies.

    Contrairement à d’autres sociétés de minage de crypto-monnaies qui vendent les bitcoins qu’elles produisent, Marathon Digital Holdings conserve ses bitcoins et les achète même sur le marché. Cela lui permet de profiter de la hausse du cours du bitcoin. À l’heure où nous écrivons ces lignes, la société possède 8 595 bitcoins dans son portefeuille, qui valent près de 430 millions de dollars canadiens à l’heure actuelle. La société est évaluée à 2,37 milliards de dollars américains et est cotée au NASDAQ.

    Quel est le moyen le plus sûr d’acheter des bitcoins au Canada ?

    Tout investissement comporte un élément de risque. La gestion de ce risque est la partie la plus importante de toute stratégie d’investissement. Voici les principaux conseils pour acheter des bitcoins en toute sécurité :

    1. Utiliser une plateforme réputée et sécuritaire.
    1. Utiliser l’authentication multi-facteurs et une connexion sécurisée.
    2. Choisir un mot de passe unique et fort.
    1. Considérer choisir un porte-feuille froid pour votre Bitcoin.
    1. Ne dévoilez pas vos informations personnelles.
    1. Faites attention aux fraudes.
    [Offer productType=”OtherProduct” api_id=”654eb0f802bd0862ad64a8e5″]

    Investir dans le bitcoin : une proposition risquée

    Vous pouvez acheter des bitcoins directement par l’intermédiaire d’une bourse de crypto-monnaies, en investissant passivement via des ETF ou des fonds de crypto-monnaies gérés activement, ou en investissant dans une société spécialisée dans le minage de crypto-monnaies. Toutefois, il faut savoir qu’investir dans cette classe d’actifs est une proposition à haut risque, compte tenu de l’absence de réglementation et de la volatilité des crypto-monnaies. Si les investisseurs institutionnels sont entrés dans l’espace des crypto-monnaies, les investisseurs particuliers doivent se limiter à y investir l’argent qu’ils peuvent se permettre de perdre.

    Comment acheter des Bitcoin au Canada?

    Il existe plusieurs façons d’acheter des bitcoins au Canada. Vous pouvez l’acheter directement via une plateforme d’échange de crypto-monnaies, ou indirectement via un produit d’investissement comme un ETF ou un fonds géré activement. Vous pouvez également investir dans des sociétés d’extraction de bitcoins et de technologie blockchain.

    Est-ce sécuritaire d’acheter du Bitcoin?

    L’achat de bitcoins peut être sûr si vous prenez les précautions nécessaires. Il est important d’utiliser une plateforme réputée et sécurisée pour acheter des bitcoins, telle qu’une bourse de crypto-monnaies réglementée ou une plateforme peer-to-peer bien connue. Vous devez également veiller à sécuriser votre portefeuille de bitcoins et à conserver vos clés privées en lieu sûr.

    Y a-t-il des frais pour acheter du Bitcoin?

    Oui, il y a généralement des frais associés à l’achat de bitcoins. Ces frais peuvent varier en fonction de la plateforme que vous utilisez pour acheter des bitcoins et de la méthode de paiement que vous choisissez. Les bourses de crypto-monnaies et les plateformes peer-to-peer facturent souvent un pourcentage de la transaction à titre de frais ou un spread qui correspond à la différence entre le prix d’achat et le prix de vente.

    Comment conserver mon Bitcoin une fois acheté?

    Une fois que vous avez acheté des bitcoins, vous devez les stocker dans un portefeuille bitcoin. Il existe plusieurs types de portefeuilles Bitcoin, notamment les portefeuilles logiciels, les portefeuilles matériels et les portefeuilles web. Il est important de choisir un portefeuille réputé et sûr pour garantir la sécurité de vos bitcoins. La garde par un tiers est un autre moyen de stocker des bitcoins. La plupart des plateformes d’échange réputées et réglementées au Canada peuvent les stocker pour vous sur leur plateforme.

    Qu’est-ce qu’un porte-feuille de Bitcoin?

    Un portefeuille Bitcoin est un logiciel ou un dispositif matériel qui stocke les clés privées nécessaires pour accéder à vos bitcoins et autoriser les transactions. Une clé privée est une donnée secrète, une longue chaîne de chiffres et de lettres, qui prouve que vous êtes propriétaire de votre portefeuille Bitcoin. Les portefeuilles peuvent être chauds, c’est-à-dire connectés à l’internet, comme les portefeuilles logiciels et les portefeuilles de navigateur web, ou froids, c’est-à-dire que vous pouvez les déconnecter de l’internet, comme les portefeuilles matériels.

    Share with FacebookShare with FacebookShare with TwitterShare with TwitterShare with Twitter

    Arthur Dubois est un rédacteur spécialisé en finances personnelles chez Hardbacon. Depuis qu’il s’est installé au Canada, il a réussi à construire sa cote de crédit à partir de zéro et a commencé à investir en Bourse. En plus de son travail chez Hardbacon, Arthur a collaboré au journal Metro ainsi qu’à plusieurs autres publications.