Il peut sembler accablant d’acheter ou de vendre une maison. Mais ne craignez rien, nous sommes là pour vous aider à comprendre ce que vous devez rechercher lorsque vous choisissez un courtier immobilier au Canada.

Travailler avec le bon courtier immobilier dès le départ est incroyablement important. Vous devez avoir confiance dans le fait que votre courtier fera ce qu’il faut pour vous. Il existe d’excellents courtiers immobiliers qui s’intéressent vraiment à leurs clients et qui ne sont pas là que pour eux-mêmes. Suivez ces étapes pour apprendre quelles questions leur poser et comment décider lequel est le meilleur pour vous.

Commencez par rechercher les courtiers immobiliers locaux.

Pour trouver le bon courtier immobilier au Canada, la première étape consiste à faire preuve de diligence raisonnable. Renseignez-vous sur les courtiers immobiliers locaux et assurez-vous d’engager un courtier qui est originaire de la région où vous achetez ou vendez. Les courtiers immobiliers étudient intensément leurs marchés locaux. Ils savent quelles maisons se vendent, lesquelles ne se vendent pas, et pourquoi.

Ils étudient les tendances du marché local d’un mois à l’autre et d’une année à l’autre, et peuvent être au courant de maisons qui ne sont pas encore sur le marché. Cette connaissance spécialisée d’une région est très utile, que vous soyez acheteur ou vendeur.

Commencez par demander à vos amis et à votre famille des recommandations personnelles d’agents avec lesquels ils ont travaillé. Il semble que tout le monde ait un oncle ou une tante qui est courtier immobilier, alors n’oubliez pas de demander à vos contacts s’ils ont déjà travaillé avec cette personne dans le passé.

Comment choisir un courtier immobilier au Canada?

Embaucher le bon courtier immobilier au Canada se résume à quelques questions très importantes. Poser les bonnes peut vous aider à vous aligner sur le courtier immobilier qui répond le mieux à vos besoins spécifiques.

1. Depuis combien de temps êtes-vous courtier immobilier?

L’expérience est importante lors de l’entretien avec les courtiers immobiliers, mais un nouvel agent qui espère bâtir sa réputation pourrait être enclin à se démener encore plus pour vous qu’un agent chevronné. S’il a moins de clients, il pourrait avoir plus de temps disponible pour vous aider à trouver ce que vous cherchez que ne le ferait un courtier immobilier établi avec une longue liste de clients.

2. Êtes-vous un courtier à temps partiel ou à temps plein?

Les agents à temps partiel et à temps plein peuvent être excellents, ou terribles, à travailler avec. Chaque courtier immobilier au Canada est différent, mais vous voulez vous assurer que vous travaillez avec un courtier immobilier qui prend l’immobilier plus au sérieux qu’un passe-temps occasionnel.

Si le courtier immobilier avec lequel vous parlez travaille à temps partiel, demandez-lui combien de temps par an il travaille dans l’immobilier. Vous voulez travailler avec quelqu’un qui reste au fait des tendances du marché local.

3. Combien de maisons avez-vous vendues l’année dernière?

Il est important de demander les chiffres précis de l’agent pour évaluer s’il a réussi ou non dans votre région. Les chiffres sont-ils cohérents avec le temps que cette personne consacre à l’immobilier?

4. Avez-vous un réseau de professionnels fiables que vous pouvez me recommander au cas où j’aurais besoin d’engager des peintres, des inspecteurs, des avocats spécialisés dans l’immobilier, etc.?

Que vous achetiez ou vendiez une maison, vous comptez sur les services de nombreuses personnes différentes. Par exemple, si vous vendez votre maison, vous devrez peut-être faire appel à des vendeurs, comme une compagnie de nettoyage ou un service d’entreposage, pour vous aider à préparer votre maison pour la vente. Si vous achetez une maison, vous devriez demander au courtier immobilier quels sont les meilleurs agents hypothécaires pour vous aider à obtenir le meilleur taux hypothécaires.

5. À part le service d’inscription multiple, comment commercialiserez-vous ma propriété?

Chaque courtier immobilier au Canada commercialise les maisons à sa manière. Certains ne dépensent rien et d’autres dépensent beaucoup d’argent. Certains agents font toujours des visites en 3D, d’autres ne les font jamais. N’oubliez pas que l’agent paie de sa poche pour tout le marketing qu’il fait pour votre propriété.

Demandez à voir des échantillons d’anciens matériels de marketing créés par l’agent. Regardez des exemples de photos et de vidéos d’inscriptions précédentes pour vous assurer qu’ils utilisent un photographe professionnel et qu’ils ne prennent pas les photos avec un téléphone cellulaire.

6. Quels sont les frais de clôture auxquels je dois m’attendre?

Les frais de clôture peuvent vous surprendre si vous n’y êtes pas préparé. Ils comprennent généralement les frais de déménagement, les taxes foncières, les droits de cession immobilière, les services publics, etc. Envisagez d’utiliser une feuille de calcul pour suivre les frais de clôture à venir et planifiez vos finances en conséquence.

7. Qu’est-ce qui vous différencie des autres agents?

Il est facile de mettre tous les courtiers immobiliers dans le même panier, mais chacun est unique. C’est un excellent moyen de découvrir si l’agent que vous interrogez a des réalisations, des prix ou toute autre compétence spéciale qu’il aimerait partager avec vous. Demandez-lui comment il se distingue dans un monde où tout le monde semble être un courtier immobilier.

Solutions Hypothécaires
Homewise

Obtenez la meilleure hypothèque en quelques minutes avec Homewise.

Faire la demande
4,75 % Taux hypothécaires variable 5 ans*
nesto - Expert hypothécaire

Propulsés par notre technologie exclusive, nous analysons l’ensemble du marché en quelques secondes pour trouver la meilleure hypothèque possible. Vous êtes toujours en contrôle, sachant que nos experts – qui ne travaillent pas à commission – vous fournissent un soutien impartial tout au long du processus.*

Faire la demande
*Taux préférentiel -1,20% Transactions assurées. D’autres conditions s’appliquent. Taux en vigueur aujourd’hui.

8. Quel est le taux de votre commission?

Tout le monde ne réalise pas qu’une commission est négociable. Cela ne signifie pas nécessairement que vous devez négocier à la baisse la commission d’un agent, mais vous devez savoir ce qu’il justifie par rapport à ce qu’il facture. Quelle est la part de la commission qui revient au courtier inscripteur, et quelle est celle qui sera offerte au courtier coopérant du côté de l’acheteur?

9. Terminez-vous vos transactions en double? Comment restez-vous objectif lorsque vous travaillez pour les deux parties?

Il est impératif de savoir ce que signifie conclure une affaire en double. Si votre agent, John, met votre maison en vente et apporte également l’acheteur retenu, alors John reçoit la totalité de la commission au lieu de devoir la partager avec un autre agent. C’est ce que l’on appelle la conclusion d’une transaction en double.

Certaines personnes pensent que les courtiers immobiliers au Canada devraient être en mesure de conclure des transactions en double, tandis que d’autres pensent que cette pratique devrait être interdite car elle constitue un conflit d’intérêts pour l’agent. La question peut être complexe, il est donc préférable d’aborder toutes les questions que vous avez directement avec votre courtier immobilier au cours du processus d’entrevue initiale.

10. Si vous concluez l’affaire en double, allez-vous réduire votre commission?

De nombreux agents offrent un incitatif s’ils concluent votre affaire en double, comme une commission réduite. Par exemple, si la commission habituelle est de 5 %, mais que l’agent inscripteur amène également l’acheteur, la commission peut alors être réduite à 4 %.

Comment négocier la commission d’un courtier immobilier?

Tout d’abord, vous devez comprendre combien un courtier immobilier facture en commission, et pourquoi. Pour commencer, voici comment fonctionne généralement la commission dans une transaction immobilière résidentielle:

La commission moyenne au Canada est de 5 à 6 %, répartie entre le courtier inscripteur et le courtier acheteur coopérant. Par exemple, le vendeur paie une commission de 5 %. La moitié, soit 2,5 %, va à l’agent inscripteur, et les 2,5 % restants vont à l’agent de l’acheteur. 

Une partie de la commission de l’agent inscripteur paie le temps de l’agent. Le reste sert à payer le courtier inscripteur pour les tâches administratives, le matériel de marketing tel que les équipements photo et vidéo, et les fournisseurs pour la mise en scène, la peinture, le nettoyage et même certaines réparations.

Les agents suppriment souvent des éléments de la liste ci-dessus pour pouvoir réduire leurs services. Par exemple, un agent qui facture une commission moins élevée dépense généralement moins d’argent pour le marketing de la maison qu’un agent qui facture une commission plus élevée. Ce n’est pas toujours vrai, cependant, alors assurez-vous de demander ce que la commission couvre avant de prendre la décision de réduire les services de marketing recommandés.

Faites confiance à votre intuition

Vous avez parlé à vos amis et à votre famille. Vous avez lu des revues en ligne pendant des heures. Vous avez interrogé plusieurs agents de différentes agences de courtage. En fin de compte, tout ce que vous pouvez faire, c’est prendre des notes, réfléchir et prendre une décision éclairée quant au courtier immobilier qui vous convient. En cas de doute, écoutez toujours votre intuition. Elle a généralement raison.

En savoir plus Les meilleures applications  immobilières pour les Canadiens à la recherche d’une maison en 2022

FAQ sur le choix d’un courtier immobilier

Comment choisir un courtier immobilier pour vendre?

Demandez à vos amis et à votre famille des recommandations personnelles ou recherchez des agents locaux en ligne. Lisez les revues d’agents sur Facebook, Google, REW.ca et RankMyAgent.com avant de choisir quelques agents à interviewer en personne ou sur Zoom. Posez les questions ci-dessus et prenez des notes. Demandez à voir les anciens documents de marketing. Parlez à d’anciens clients avant de prendre une décision finale.

Comment choisir un courtier immobilier pour acheter?

Demandez à vos amis et à votre famille de vous recommander personnellement des agents immobiliers. Vous pouvez également rechercher des agents locaux sur Google. Lisez les revues d’agents et comparez-les avant de choisir quelques agents à interviewer en personne ou sur Zoom. Posez les questions ci-dessus et prenez des notes. Demandez combien de maisons ils ont sécurisé pour des acheteurs dans votre région au cours de l’année écoulée. Parlez à d’anciens clients avant de prendre une décision finale.

Que dois-je rechercher lorsque je choisis un courtier immobilier?

Recherchez quelqu’un qui travaille dans le secteur local et qui correspond à vos goûts. Peu importe que vous vous considériez comme une personne formelle, décontractée ou excentrique, il existe un agent pour vous. Poser les bonnes questions est un excellent moyen d’apprendre à connaître la personnalité de votre agent potentiel et de trouver rapidement votre correspondant. En fin de compte, faites confiance à votre intuition pour trouver l’agent qui vous convient.

Ça vous dirait d'épargner des milliers de dollars en intérêts?

Trouvez le meilleur taux hypothécaire en fonction de vos besoins


Comparer les hypothèques